Une problématique est récurrente et classique avec les terminaux de paiement par carte bleue :
La banque déduit directement les frais de TPE des recettes, ce qui fausse votre chiffre d'affaires.

Pas d'inquiétude, voici deux techniques pour saisir vos recettes et frais dans Georges.

Classique : la subdivision

Elle consiste à cliquer sur le montant de la transaction pour faire une double catégorisation comme sur l'exemple ci-dessous :

Si vous mettez -0,20€ en Frais bancaire alors il y aura automatiquement +34,00€ en Recette 🙌

Ainsi, le total fait bien 33,8€ et la subdivision correspond parfaitement à la réalité comptable de l'opération.

En pratique, cela peut être très fastidieux d'ajuster ainsi toutes ces transactions. D'autant plus que la différence est minime et votre résultat fiscal reste le même.
Vous paierez autant d'impôts sur 33,8€ ou sur (34€ - 0,20€) en fin de compte.
👉 Cette technique est donc pratique lorsque vous n'avez pas beaucoup de transactions de ce genre.

Pragmatique : on ne touche à rien !

Vous pouvez directement classer les 33,8€ en Recette.
Ne prenez pas en considération les frais bancaires qui se sont glissés dans la recette.
Il faut simplement être vigilant en fin d'année lorsque vous cherchez à rapprocher votre total de recette facturé et votre total encaissé.
Pensez-bien à rajouter les frais de carte bancaire en vous appuyant sur le récapitulatif envoyé par la banque 🤓

Exemple
Votre logiciel de patient ou de facturation vous remonte 60 000€ de recettes facturées et encaissés.

Vous vérifiez sur Georges et sur votre 2035 et vous obtenez 59800€.

Vous ajoutez à ce montant la facture récapitulative de la banque, disons 200€ dans mon exemple et vous retrouvez bien 60 000€.

Pour toutes questions supplémentaires, n'hésitez pas à revenir vers nous via le live-chat en bas à droite 😉

À très vite !

Avez-vous trouvé votre réponse?