La loi Madelin a permis la création d'un ensemble de contrats de protection sociale (retraite, prévoyance, santé, perte d'emploi subie) pour de nombreux travailleurs non salariés et non agricoles qui ne profitent pas de la même protection que les salariés.

Grâce à ces contrats, vous pouvez bénéficier de réduction d'impôt. En effet, suivant le contrat et les plafonds de déductibilité, une partie de vos cotisations peut être déduite de votre revenu professionnel imposable.

Comment déduire vos cotisations Madelin sur Georges ? 🧐

  • Dans un premier temps, vous devez catégoriser les transactions relatives à ces cotisations en Cotisation facultative . 
  • Ensuite, Georges doit déterminer la part non déductible de ces cotisations. Pour cela, vous devez vous rendre dans l'étape de clôture Cotisations facultatives déductibles via l'onglet À faire 👇 

Munissez-vous de vos attestations de paiement de cotisations Madelin et reportez les montants déductibles dans cette étape  👍

💡 Bonne nouvelle, pas besoin de calculer vous-même les plafonds ! Georges se chargera de tout et réintégrera fiscalement les dépassements de plafonds et la part non déductible de vos cotisations .

Et le Plan d'Epargne Retraite Individuel?

Comme pour les cotisations Madelin, vous devrez ici reporter vos cotisations déductibles du nouveau PER individuel indiquées sur vos attestations de paiement de cotisations 👇

Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur Ventiler pour permettre à Georges de retraiter la part non déductible sur votre compte 😊

Pour toutes questions supplémentaires, n'hésitez pas à revenir vers nous via le live-chat en bas à droite 😉

À très vite !

Avez-vous trouvé votre réponse?